Contacts

24h à votre disposition en cas de sinistre

Chronique

Les années importantes

Union Suisse, Fortuna, Familia et Secura donnent naissance au Groupe Generali Suisse

2015

Le Groupe Generali Suisse oriente ses activités sur les besoins de ses clientes et clients. Sur le plan financier, il réalise un solide résultat technique dans le domaine de l'assurance non-vie et augmente le volume de contrats conclus dans le domaine de l'assurance-vie.

 

2014
Le Groupe Generali Suisse dresse un bilan satisfaisant de l'exercice, avec des indicateurs financiers très positifs. Sur le plan stratégique, nous avons principalement renforcé notre collaboration avec notre maison mère, et mis en place diverses initiatives sur le marché suisse afin de renforcer notre orientation clientèle.

 

2013
Le Groupe Generali Suisse améliore son résultat global et atteint ses objectifs annuels. Au niveau stratégique, l'accent est mis sur la nouvelle orientation du Groupe Generali. Les changements initiés renforcent son caractère international et la marque Generali.

 

2012
Dans un contexte difficile, marqué par un environnement économique tendu et une forte volonté de régulation exercée par le législateur, GENERALI réalise ses objectifs. Le volume des primes progresse, tant dans le domaine des assurances-vie que celui des assurances dommages, présentant une croissance supérieure à la moyenne du marché suisse.

 

2011
Dans un marché saturé et une crise financière sans précédent, GENERALI maintient et consolide sa position aussi bien dans les affaires vie que non vie et se prépare ainsi à une reprise prochaine. Cette constance a été défendue dans un environnement difficile au prix d'un recul du bénéfice.

 

2010
Malgré un contexte économique tendu, GENERALI poursuit une croissance réjouissante dans les affaires de base. En assurance-vie individuelle, elle parvient même à détrôner l'ancien leader du marché suisse et devient donc numéro un.

2009
Malgré un contexte économique tendu, GENERALI acquiert de nouvelles parts de marché dans ses activités de base et accède pour la première fois au rang de leader du marché suisse dans les affaires d'assurance-vie individuelle à primes en cours. La gamme de produits GENERA marque en outre le début d'une nouvelle ère. GENERALI propose désormais à ses clients, en étroite collaboration avec la banque BSI, un large choix de produits bancaires qui complète l'offre d'assurances actuelle.

 

2008
GENERALI parvient à défendre sa position dans un exercice tumultueux. La crise mondiale sur les marchés financiers influence largement les conditions cadres dans les affaires d'assurances. GENERALI enregistre cependant une croissance ininterrompue en termes de nouveaux clients. D'importants projets d'optimisation des processus internes peuvent être menés à terme.

 

2007
L'exercice annuel mené avec succès coïncide avec l'aboutissement d'un projet phare de l'histoire de la Compagnie: GENERALI Assurances Générales SA, qui exploite les branches non-vie du Groupe, transfère son siège social de Genève à Nyon, dans un bâtiment administratif moderne, aménagé selon les techniques les plus récentes, et réunit ainsi les unités dispersées, pour des questions de place, entre Genève et Lausanne. Fondée 120 ans auparavant sous le nom d'Union Suisse, GENERALI Assurances Générales SA a toujours été fidèle à la ville du bout du lac. Après la forte croissance du Groupe au cours des dernières années, la place est venue à manquer dans les locaux au centre de Genève. Le nouveau centre administratif et de compétences de Nyon pose des bases solides pour le succès futur de la Compagnie et valorise en même temps le rôle de la Suisse romande. Le regroupement sous un même toit des diverses activités simplifie en outre la gestion et optimise les processus d'affaires.
La maison mère du Groupe GENERALI Suisse, Assicurazioni GENERALI S.p.A., sise à Trieste, fête ses 175 ans d'existence. A cette occasion, plus de 66 000 collaboratrices et collaborateurs à travers le monde se voient offrir des actions gratuites en remerciement de leur engagement.

 

2006
L'année est placée sous le signe de changements décisifs dans la structure de l'actionnariat de GENERALI (Suisse) Holding SA. Au cours du premier trimestre, Assicurazioni GENERALI S.p.A. soumet aux actionnaires minoritaires de GENERALI (Suisse) Holding SA une offre publique d'acquisition pour l'ensemble des actions nominatives détenues par le public. A la suite de cette offre publique d'acquisition, l'action nominative de GENERALI (Suisse) Holding SA, qui avait été négociée pour la première fois en Bourse le 30 mai 1996 et précédemment déjà depuis 1985 en tant qu'action de Fortuna Holding, est radiée de la cote à la Bourse suisse (SWX Swiss Exchange) à la mi-juillet 2006. Grâce à la fusion de GENERALI (Suisse) Holding SA avec Albula Verwaltungs- und Beteiligungs AG, puis à l'absorption de la première par cette dernière, les actionnaires minoritaires restants de GENERALI (Suisse) Holding SA après la clôture de l'offre publique d'acquisition sont indemnisés de manière appropriée à la fin août 2006. Albula Verwaltungs- und Beteiligungs AG change ensuite de raison sociale et prend le nom de «GENERALI (Suisse) Holding SA». Dès le troisième trimestre de l'exercice 2006, le Groupe GENERALI Suisse est entièrement intégré au Groupe GENERALI qui opère dans le monde entier.
Le «going private» augmente la sécurité et la stabilité financière du Groupe GENERALI Suisse, crée des synergies supplémentaires tout en favorisant la croissance et l'innovation dans les affaires de base. La croissance des primes du Groupe GENERALI Suisse, qui dépasse de nouveau la moyenne du marché en 2006, confirme ainsi l'effet positif de l'évolution engagée.

 

2005
GENERALI continue sa progression dans la voie du succès sous la direction de son nouveau CEO, Alfred Leu. L'augmentation du volume de primes dépasse la croissance du marché. Le résultat et la capacité financière sont renforcés. Différents phénomènes naturels, notamment les intempéries du mois d'août, causent en Suisse un nombre de sinistres record pour tous les assureurs privés. Prévoyante, GENERALI est bien couverte pour faire face à de tels événements. La nouvelle législation sur la surveillance des assurances, ainsi que la révision de la loi sur le contrat d'assurance vont entrer en vigueur au début de 2006. En raison de son obligation d'agir découlant des modifications de la législation, GENERALI s'est préparée à temps et a mis en train les mesures nécessaires.

 

2004
Pour la première fois depuis que GENERALI a stoppé la vente active des assurances-vie collectives au milieu de l'année 2001, le volume global des primes du Groupe affiche de nouveau une croissance.
La fin de l’année se déroule sous le signe du changement à la direction opérationnelle du Groupe GENERALI Suisse. Martin Zellweger démissionne, pour raison d'âge, de sa fonction de Délégué du Conseil d'administration de GENERALI (Suisse) Holding SA et transmet la responsabilité de la direction à Alfred Leu.

 

2002
Le Groupe GENERALI Suisse continue de suivre de manière conséquente l'orientation stratégique amorcée en 2001. Dans le secteur non-vie, les affaires de base sont constituées par les assurances véhicules à moteur ainsi que par les autres affaires grand public. Dans l'assurance-vie, les activités se concentrent de manière ciblée sur les assurances-vie liées à des fonds à primes périodiques. GENERALI Conseils en Assurances et Services SA fusionne avec GENERALI Assurances de personnes.

 

2001
Au milieu de l'année, GENERALI stoppe la vente active des assurances-vie collectives. La raison en est la législation-cadre défavorable qui rend une gestion rentable de cette branche impossible. Les activités commerciales de l'assurance-vie sont alors focalisées sur l'assurance-vie individuelle. L'acquisition d'un nouvel immeuble à Adliswil, où se trouve le siège du Groupe, procure la réserve d'espace stratégique et la possibilité d'exploiter d'autres synergies dans le cadre d'une meilleure collaboration.

 

2000
Après la reprise de Secura Compagnie d'Assurances, le processus d'intégration au sein du Groupe GENERALI Suisse continue d'avancer. Les activités en relation avec le canal de vente Migros sont rattachées à la société GENERALI Group Partner SA, nouvellement fondée. Les compagnies GENERALI Assurances de personnes, Saint-Gall, et Fortuna Compagnie d'Assurances sur la vie fusionnent pour former la nouvelle compagnie «GENERALI Assurances de personnes» dont le siège social se trouve à Adliswil.

1999
Changement de nom de l'Union Suisse en GENERALI Assurances Générales. Reprise par GENERALI (Suisse) Holding SA des mains de la Fédération des Coopératives Migros de Secura Assurances. Fusion en fin d'année de GENERALI Assurances Générales SA avec Secura Générale et de Fortuna Compagnie d'Assurances sur la vie avec Secura Vie. Fondation, à Vaduz, de Fortuna Investment SA Vaduz et entrée en activité.

 

1997
Entrée en activité de Fortuna Assurances sur la vie SA Vaduz.

 

1996
Fortuna Holding change de nom et devient GENERALI (Suisse) Holding SA. Augmentation du capital de GENERALI (Suisse) Holding SA par l'apport du groupe Union Suisse. Création d'une action nominative de type unique d'une valeur nominale de CHF 50.-.

 

1994
Prise de la majorité des actions détenues par Tamedia SA dans Fortuna Holding par le groupe italien GENERALI.

 

1991
Prise de la majorité des actions de Familia-Vie par l'Union Suisse.

 

1990
Reprise de toutes les activités de vente par Fortuna Conseils en Assurances et Services SA nouvellement fondée. Séparation de la section assurance-vie collective de Fortuna Compagnie d'Assurances sur la vie et transformation en Fortuna Compagnie d'Assurances pour le personnel.

1989
Création des premiers produits d'assurance-vie liés à des fonds et fondation de Fortuna Investment SA avec le Fonds de placement Fortuna.

 

1988
Restructuration de Fortuna et transformation en un holding.

 

1987
Centenaire de l'Union Suisse avec prise de la majorité des actions par le Groupe GENERALI.

 

1985
Entrée à la bourse zurichoise de Fortuna avec des actions au porteur et des bons de participation. Participation de 20% d'Union Suisse à Familia-Vie de Saint-Gall.

 

1975
Fortuna vend pour la première fois par l'intermédiaire du marketing direct de nouveaux produits, tels que l'assurance d'indemnité journalière d'hospitalisation et l’assurance-vie Senior. Introduction par l'Union Suisse des assurances-maladie et objets de valeur.

1959
Gottlieb Duttweiler fonde Secura Compagnie d'Assurances.

 

1950
Remise à Familia-Vie de la concession fédérale en tant qu'assureur-vie.

 

1938
Fondation, par la maison d'édition Tages-Anzeiger-Verlag, de Fortuna Compagnie d'Assurances sur la vie.

 

1889-98
Lancement par l'Union Suisse de plusieurs assurances d'un genre nouveau pour la Suisse, telles que les assurances vol avec effraction et dégâts d'eau.

 

1887
Fondation, à Genève, de l'Union Suisse par Otto Hosé et Hermann Steger avec, comme spécialité, les assurances bris de glaces.