Contacts

24h à votre disposition en cas de sinistre

Voitures électriques et hybrides : tout ce que vous devez savoir

Si vous avez décidé de remplacer votre voiture à essence ou votre diesel par un véhicule plus respectueux de l’environnement, vous n’êtes pas seul-e. Le nombre de voitures électriques et hybrides sur les routes du monde entier devrait atteindre 5 millions d’ici fin 2018. Au Salon international de l’automobile à Genève, l’un des événements de l’industrie automobile les plus prestigieux au monde, les voitures électriques et hybrides font toujours beaucoup parler d’elles. Or, ces voitures sont-elles aussi avantageuses qu’on le dit et vous conviendraient-elles ?

Quelle est la différence ?

Les voitures hybrides ont un moteur électrique et un moteur traditionnel à essence. Les hybrides classiques se rechargent uniquement en roulant, notamment par la récupération de l’énergie dissipée au freinage. Les hybrides rechargeables ou plug-in, en revanche, peuvent également (vous l’aurez deviné) être rechargées à une prise de courant. Cela permet d’augmenter la taille des batteries et de réduire davantage la consommation d’essence.

 

Les voitures électriques, quant à elles, roulent uniquement à l’électricité. Pas besoin d’essence !


L’argument économique

À l’achat, les voitures électriques sont plus chères que les hybrides. Sur le court terme, elles ne sont donc pas aussi accessibles que les autres voitures. Sur le long terme, en revanche, l’avantage économique est important, car les véhicules fonctionnent sans essence. Concernant la consommation, les voitures électriques sont un investissement bien plus rentable que les hybrides et les voitures traditionnelles. 

 

Avec seulement 12 pièces détachables, un moteur électrique est bien plus simple et fiable que le moteur à essence d’une hybride. Les frais de maintenance sont donc moindres. De plus, les voitures électriques sont parfois exonérées de l’impôt sur les véhicules et, dans certains cas, elles bénéficient d’un rabais de plus de 50% sur la taxe automobile pendant plusieurs années. Informez-vous auprès de votre service cantonal des automobiles concernant le calcul des différents impôts. Vous trouverez un aperçu clair ici.


Kilomètre après kilomètre

Les électriques ont un gros avantage : bien qu’elles aient besoin d’entretien aussi souvent que les hybrides, leur simplicité rend la maintenance bien plus simple.

 

Là où l’électrique perd en confort, c’est sur la distance. Des améliorations sont certes en cours, mais une recharge nécessite toujours du temps, et il faut surtout d’abord réussir à trouver un point de recharge ! En revanche, les stations essence sont partout, donc les conducteurs d’hybrides n’auront jamais à se préoccuper du manque de combustible. En résumé, si vous parcourez régulièrement de longues distances dans des zones rurales ou isolées, une voiture électrique n’est peut-être pas l’option la plus pratique.

 
Rouler au vert

Concernant les émissions directes, les électriques gagnent haut la main, impossible de faire moins que zéro ! Cela dit, les émissions indirectes sont tout aussi importantes. Une voiture hybride fabriquée dans la région dans une usine respectueuse de l’environnement pourrait avoir un meilleur bilan écologique qu’une électrique provenant d’une usine moins écologique située à des milliers de kilomètres de chez vous. Donc si le bilan écologique est votre principale préoccupation, il vous faudra faire des recherches !

 

Pour conclure, le choix du meilleur véhicule dépend de vous et de votre situation. Maintenant que vous savez ce à quoi vous devez faire attention… qu’allez-vous choisir ?