Contacts

24h à votre disposition en cas de sinistre

Bien vivre

Une réalité qui vaut aussi pour les aînés

Se sentir bien chez soi est une priorité pour la plupart d'entre nous et plus particulièrement lorsque l'âge avance. En matière de logement, le financement est la clé du succès. C'est pourquoi il convient de se pencher suffisamment tôt sur la question.

Le logement a de nombreuses facettes intéressantes: les célibataires ont d'autres besoins et exigences que les jeunes familles. Et le catalogue des besoins des personnes âgées présente généralement d'autres priorités. La question fondamentale est: «louer ou acheter?». Dans les deux cas, le budget joue un rôle déterminant. En cas de location, lorsque le budget est suffisant, aucun autre élément financier ne doit être pris en compte en dehors de la garantie de loyer. Les choses sont différentes en cas de propriété du logement; ici, différents éléments viennent s'ajouter, tels que:

  • Le financement – rapport fonds propres/fonds de tiers;
  • Le choix de l'hypothèque;
  • L'amortissement;
  • La constitution de réserves pour les assainissements/rénovations futurs.

 

Planifier l'achat de son bien immobilier

En cas d'acquisition d'un logement, il est important de se pencher sur les questions de prévoyance (sécurité en cas de décès et d'incapacité de gain), sur les aspects fiscaux (équilibre entre valeur locative et intérêts passifs) ainsi que sur les questions de droit successoral et de régime matrimonial.

 

Dans le cadre d'une analyse de prévoyance avec un spécialiste par exemple, ces sujets sont examinés de manière approfondie et traduits en solutions viables.

 

Les exigences évoluent avec l'âge

Avec l'âge, la sécurité (p. ex. appel d'urgence, soins disponibles), le confort et la gestion de l'espace (p. ex. mobilier au même niveau) et la prise en compte d'exigences spécifiques (p. ex. absence d'obstacles) sont essentiels. Quant à l'aspect financier, la règle générale suivante s'applique: comme toujours, au maximum un tiers du revenu doit être consacré au logement – en cas de patrimoine important, une part plus élevée est bien entendu possible.

 

Les propriétaires ont intérêt à examiner soigneusement la question d'un éventuel remboursement du prêt hypothécaire, ou de son augmentation, avant la retraite. Plus tard, cela peut s'avérer difficile en raison des liquidités et de la capacité financière du point de vue de la banque. Il peut également être judicieux à ce moment de s’occuper du règlement de sa succession et de garantir un logement agréable et sans souci à l’aide de mesures adaptées (p. ex. usufruit, droit d'habitation).

 

Conseil professionnel recommandé

Planifiez à temps votre retraite anticipée et demandez conseil à un spécialiste. Le Centre pour la planification de la retraite réunit des experts qui s'occupent quotidiennement de questions relatives à la retraite. Ceux-ci vous offrent un conseil complet et se feront un plaisir de vous faire bénéficier de leurs connaissances. Les experts du Centre pour la planification de la retraite sont là pour vous. Contactez-les!