Contacts

24h à votre disposition en cas de sinistre

Andreas Schlögl sera le Chief Transformation Officer de Generali Suisse

avr. 27, 2021.

Andreas Schlögl assumera à compter du 1er mai 2021 la fonction nouvellement créée de Chief Transformation Officer de Generali Suisse. Il intégrera le Comité de Direction.

Generali Suisse crée au 1er mai 2021 la nouvelle fonction de Chief Transformation Officer (CTO). Elle a recruté à ce poste un spécialiste confirmé en la personne d’Andreas Schlögl. Âgé de 43 ans, Andreas Schlögl assumera, en tant que CTO, la conduite du département Strategy & Business Architecture et sera membre du Comité de Direction.

 

Andreas Krümmel, CEO de Generali Suisse, précise : « Le Chief Transformation Officer assurera au sein de Generali Suisse une coordination à l’échelon supérieur de tous les projets et initiatives stratégiques importants et jouera un rôle central pour notre développement à long terme. La création de ce nouveau poste nous permettra d’améliorer notre puissance opérationnelle et d’élaborer des scénarios de planification pour l’avenir. »

 

Andreas Schlögl apporte sa vaste expérience à Generali Suisse

Andreas Schlögl apporte ses plus de 18 ans d’expérience dans le secteur de l’assurance. Après avoir débuté sa carrière auprès de la compagnie de réassurance Hannover Re, où il a travaillé dans les domaines de l’actuariat et de la gestion des risques, il a rejoint la société de conseil Ernst & Young pour le compte de laquelle il a conseillé de nombreuses compagnies d’assurance locales et internationales principalement sur les questions d’organisation, de processus et de gestion des risques. Entre 2014 et 2021, Andreas Schlögl a occupé entre autres à Milan différentes fonctions liées à la gestion des risques au sein du Groupe Generali. Il était en charge des modèles de capital basés sur le risque dans les affaires non-vie et de la gestion des risques P&C pour le Groupe Generali. En tant que Chief Risk Officer « International » et « Global Business Lines », il a par la suite été responsable de la gestion des risques pour 17 pays ainsi que pour les segments internationaux de l’assurance de choses, accidents, vie et maladie.

 

Andreas Schlögl a étudié les mathématiques économiques et d’entreprise à l’université d’Augsbourg. Il est membre de l’association allemande des actuaires (DAV) et porte le titre de Certified Enterprise Risk Actuary (CERA).

 

« Je rejoins une équipe expérimentée et performante au sein de Generali Suisse. En tant que Chief Transformation Officer, je me réjouis d’initier et de mettre en œuvre en collaboration avec mon équipe des projets et initiatives stratégiques à long terme dans de nombreux domaines différents. À ce poste, je contribuerai activement à façonner l’avenir de Generali Suisse et apporterai des changements là où ils entraîneront une amélioration notable pour nos clients et pour Generali Suisse », indique Andreas Schlögl.

 

Andreas Krümmel, CEO de Generali Suisse, ajoute : « Je me réjouis de collaborer avec Andreas Schlögl. Il apporte à Generali Suisse de vastes connaissances et une expertise stratégique internationale. Il nous connaît très bien pour avoir occupé le poste de Chief Risk Officer de Generali International et nous aidera à poser les bases de notre modèle d’affaires pour les 10 à 15 prochaines années. »

 

Nouveau Chief Operating Officer à compter du 1er mai 2021

De plus, dans le contexte des préparatifs actuels liés au nouveau cycle stratégique, Marco Boni reprendra au 1er mai 2021 ad intérim la fonction de Chief Operating Officer (COO) de Generali Suisse. Il remplacera à ce poste Martin Frick qui l’occupait depuis février 2017. Martin Frick quitte Generali Suisse d’un commun accord. Marco Boni est actuellement Head of Operations and IT au sein de Generali International et en charge de la transformation digitale de 15 pays. Il a plus de 20 d’expérience dans le secteur de l’assurance. Auparavant, il était Head of Operational Excellence & Transformation pour le Groupe Generali. Dans cette fonction, il avait pour responsabilité de stimuler les projets de transformation digitale afin de garantir l’alignement du portefeuille de projets des unités opérationnelles sur la stratégie 19-21 de Generali. Avant de rejoindre Generali, il a travaillé pour le Zurich Insurance Group, Marsh et Allianz. Il est titulaire d’un Master in Business Administration et d’un diplôme d’ingénieur de l’école polytechnique de Milan (Politecnico di Milano).

 

Andreas Krümmel, CEO de Generali Suisse, commente : « Je suis heureux que nous ayons trouvé en la personne de Marco Boni un spécialiste confirmé qui est, dans sa fonction actuelle, également responsable de la Suisse. Nous avons par le passé souvent collaboré de manière efficace avec Marco. Dans le cadre de notre développement stratégique, nous redéfinirons le rôle de notre futur COO et l’adapterons en conséquence. »

 

Download