Contacts

24h à votre disposition en cas de sinistre

Le handicap comme enrichissement

juil. 7, 2022.

Generali participe au programme MyAbility Talent dans le cadre de sa stratégie « Diversity, Equity & Inclusion ». Ce programme met en relation des étudiantes et étudiants hautement qualifiés présentant un handicap physique ou mental avec des entreprises. David est l’une des personnes participantes de l’année dernière. Il a effectué un stage chez nous après le programme. Dans l’interview, il nous raconte son expérience.

David, qu’est-ce qui t’a motivé à postuler chez MyAbility ?

Le concept de MyAbility m’a beaucoup convaincu. En particulier la combinaison d’un coaching de candidature individuel et la possibilité d’être mis en réseau avec de nombreuses entreprises dans le cadre du Matching Day. J’ai pu immédiatement mettre en pratique les conseils et astuces transmis pendant le coaching lors d’entretiens avec des recruteurs.

 

Lors de ces entretiens fructueux, nous avons convenu d’une observation du lieu de travail. Ces observations offrent une bonne possibilité de découvrir l’entreprise, sa culture ainsi que l’équipe concernée et d’avoir un aperçu du domaine d’activité.

 

Grâce à MyAbility, tu as pu découvrir plusieurs entreprises lors d’une interview éclair. Pourquoi as-tu choisi Generali ?

Lors de l’interview éclair, je me suis bien entendu avec les intervieweuses, ce qui m’a mené à participer au Shadowing Day. Cela m’a été très utile pour mieux connaître l’entreprise et l’équipe. J’apprécie particulièrement la culture d’équipe positive, le style de direction et les membres de l’équipe. Ils sont aimables et ouverts. C’est pourquoi j’ai choisi Generali.

 

Après les journées d’essai, tu as pu commencer un stage chez Generali. Comment s’est passée cette période pour toi jusqu’à présent ?

Je suis très content d’avoir saisi cette opportunité, car j’ai beaucoup appris, tant sur le plan professionnel que sur le plan humain. L’équipe m’a accueilli de manière très ouverte et chaleureuse. Elle a pris le temps de m’expliquer les choses. Aujourd’hui, je dirais vraiment que je fais partie de l’équipe et de la famille Generali.

 

« L’important, c’est de ne pas se considérer comme une personne présentant un handicap, mais comme un enrichissement. »

 

 

Selon toi, qu’est-ce qui est important dans l’intégration des personnes présentant un handicap physique ou mental dans le travail quotidien ?

Il y a différents niveaux tous aussi importants : l’individu, l’équipe et le style de direction. L’état d’esprit et la perception de soi sont déterminants. Il est important de ne pas se considérer simplement comme une personne présentant un handicap, mais plutôt comme un enrichissement. Je me vois par exemple comme une personne qui évolue loin de l’hypothétique personne moyenne. Une autre subdivision n’est pas importante pour moi.

 

Au niveau de l’équipe, il est certainement essentiel que chacun se sente écouté et que nous pratiquions une culture de communication ouverte. Si la cohésion d’équipe est bonne, l’intégration est beaucoup plus facile. Les collègues doivent faire preuve d’une certaine compréhension. Ainsi, il ne faut pas avoir mauvaise conscience si l’on n’est pas le plus performant.

 

Le style de direction devrait être accessible et motivant. Ainsi, on ose s’adresser à la personne avec fonction dirigeante en cas de problème. Si ces conditions sont remplies, rien ne s’oppose à une bonne collaboration, qu’il y ait ou non un handicap.

 

Generali participe cette année encore au programme MyAbility. Quels conseils donnerais-tu à nos personnes participantes ?

Allez au coaching individuel avec fascination et curiosité. Ayez l’esprit ouvert et ne vous focalisez pas d’emblée sur une entreprise spécifique. Visitez autant d’entreprises que possible. Si la possibilité d’un stage ou d’un emploi étudiant se présente, saisissez-la. Vous aurez ainsi un bien meilleur aperçu de la situation.

Avons-nous suscité ton intérêt ?

Un défi passionnant chez Generali t’intéresserait ? Jette un coup d’œil à nos postes vacants.

Nous publions tous les postes de 80% à 100% et nous nous engageons pour plus d’égalité des chances