Contacts

24h à votre disposition en cas de sinistre

Des vacances en camping en Suisse : camping aménagé ou sauvage ?

août 20, 2020.

Le boom du camping en Suisse se confirme. De plus en plus de camper sillonnent les routes suisses et l’aventure du camping en famille fait de plus en plus d’adeptes. Deux modes de camping existent : nous en avons parlé avec notre partenaire, l’association Vanlife Explorer Schweiz et vous présentons les principales différences entre le camping sur une aire aménagée et le camping sauvage, de plus en plus apprécié.

 

Les vacances en camper sont très populaires. Lorsque l’on voyage en camping-car, en bus aménagé ou en caravane, on ne s’ennuie jamais et cela permet à tous, petits et grands, d’être au plus près de la nature. De plus, cette année, nombreux sont ceux qui ont découvert ce mode de voyage du fait du coronavirus et loué voire acheté un camper. Voir à ce sujet le documentaire de l’émission 10vor10 de la SRF.

 

 

Des vacances au camping

Les campings suisses avaient dû fermer leurs portes pendant la crise. Et il a fallu longtemps avant que ces lieux de vacances prisés puissent à nouveau accueillir des visiteurs. Rien d’étonnant donc à ce que de nombreux campings aient affiché complets des semaines durant dès leur réouverture et soient littéralement submergés de demandes.

 

 

Les avantages du camping aménagé pour la famille

Le camping, ce sont des vacances proches de la nature pour toute la famille. Avoir son propre véhicule permet de bénéficier d’un grand confort et les emplacements individuels offrent suffisamment d’espace pour s’étaler et sortir table de camping et chaises longues pour bronzer. Et les douches, l’eau chaude et les possibilités de restauration au sein du camping sont autant de commodités supplémentaires pour les familles qui sont un plus en vacances. Pour résumer, le camping aménagé est un lieu qui permet d’être proche de la nature sans avoir à se passer des commodités habituelles.

 

Les amateurs de ce mode de vacances apprécient ce confort en particulier lorsqu’ils ont des enfants. Ils peuvent laver les vêtements sales ou profiter des offres pour enfants proposées par le camping. En outre, les plus petits y trouvent des camarades de jeu, ce qui leur laisse un souvenir impérissable de leurs vacances. Ainsi, contrairement au camping sauvage, le camping aménagé permet aux parents de se dégager plus de temps à deux et rend les vacances plus reposantes pour toute la famille.

 

 

L’interdiction du camping en raison du coronavirus favorise le camping sauvage

En raison de la réouverture tardive des campings, les amateurs suisses ont opté pour une autre alternative, se tournant vers le camping sauvage. Les campeurs utilisent les parkings, les cols de montagne ou les espaces de stationnement isolés dans la nature pour faire du camping avec leur véhicule : c’est ce que l’on appelle la « vanlife ».

 

Le camping sauvage est particulièrement populaire auprès des propriétaires de vans aménagés par leurs soins et souvent discrets. Cependant, pendant cette période, on a aussi vu de plus en plus de grands camping-cars qui ont testé le camping sauvage pour la première fois.

 

 

Les inconvénients du camping sauvage en Suisse

L’arrivée de nouveaux amateurs de camping sauvage a causé des problèmes. En effet, peu connaissent les règles à suivre et ils sont donc nombreux à se comporter de la même manière que dans les campings aménagés :

  • installation de chaises, tables et accessoires à l’extérieur du véhicule
  • sortie de la marquise
  • affaires éparpillées un peu partout autour du véhicule : barbecue, couverture pour chien, chaises longues, etc.
  • vidange du réservoir des eaux usées dans la nature
  • abandon des déchets
  • musique forte
  • faire ses besoins dans la nature
  • traversée des prairies et des espaces naturels sans discernement

 

Ces comportements ne sont pas appropriés lorsque l’on fait du camping sauvage. Souvent, si le camping sauvage est toléré, il n’est pas explicitement autorisé. Beaucoup d’amateurs l’oublient et s’étalent dans la nature, comme ils en ont l’habitude dans leur camping habituel.

Ces comportements entraînent conflits et mécontentement. De plus, ils perturbent la faune et la flore ainsi que les habitants de ces régions.

 

 

Un camping sauvage respectueux

Pour que vous puissiez continuer de camper avec toute la famille en pleine nature, vous devez suivre quelques règles :

  • pas de camping sauvage dans les réserves naturelles, les parcs nationaux, les zones de chasse et les zones de tranquillité pour la faune
  • tenir compte des panneaux d’interdiction de camping
  • en cas de forte affluence à un endroit donné, aller plus loin et chercher un autre emplacement
  • ne pas traverser des prairies sans autorisation
  • faire preuve de discrétion : ne pas sortir de chaises, tables ou marquises
  • discuter avec les résidents et les passants et leur demander si le camping sauvage dérange

« Nous voulons promouvoir les voyages en toute conscience et conserver la possibilité de faire du camping sauvage – la vanlife – aussi longtemps que possible. Outre un travail pédagogique avec des conférences thématiques et des réunions régulières, l’association réalise également des actions d’utilité publique telles que des campagnes de ramassage des déchets. »

 

Sarah Allmayer, présidente de Vanlife Explorer Schweiz

L’éducation, garante du développement durable

Comme nous l’avons déjà dit, le camping sauvage est soumis à des règles de conduite. Il peut se faire de manière respectueuse et en prenant le plus grand soin de la nature et de l’environnement. À cet égard, le travail pédagogique des associations comme notre partenaire Vanlife Explorer Schweiz est essentiel.

 

Sarah Allmayer, présidente de l’association, nous a présenté l’agenda de l’association. Cette dernière organise régulièrement des rencontres, d’une part pour offrir une plate-forme aux campeurs sauvages partageant les mêmes idées, et, d’autre part, pour discuter de sujets importants et nettoyer les endroits sales.

 

 

Conclusion

Les comportements à adopter en camping sauvage et dans un camping classique sont très différents. Bien que l’on parle dans les deux cas de camping, la manière d’aborder les deux est très différente en pratique. Ainsi, un séjour dans un camping aménagé offre plus de confort et des vacances proches de la nature sans avoir à renoncer aux commodités habituelles. Les campeurs sauvages, à l’inverse, se contentent de l’essentiel, leur but ultime étant la proximité avec la nature.

 

Avant de partir en vacances, vous devez définir clairement vos besoins et décider quel mode de camping vous convient, à vous et à toute la famille. Les vacances dans un camping et le camping sauvage ont toutefois une chose en commun : ils permettent de passer du temps avec ses proches près de la nature.

L’association « Vanlife Explorer Schweiz »

 

L’association Vanlife Explorer a été fondée le 30 mai 2020 et compte déjà plus de 50 membres de toute la Suisse. Ce qui les unit ? Leur passion commune pour la « vanlife », le camping et l’exploration de la nature.

 

Que vous ayez aménagé vous-même votre véhicule, que vous soyez amateur de tente de toit ou que vous préfériez voyager en camping-car, l’association est ouverte à tous les aventuriers. Vous trouverez de plus amples informations sur l’association ici :

 

Site Internet

Page Facebook

Groupe Facebook

Instagram