Contacts

24h à votre disposition en cas de sinistre

Santé et sécurité au travail : comment éviter les accidents

juil. 28, 2020.

Tous les employeurs et employés vous le diront : la santé et la sécurité au travail passent par la prévention des accidents professionnels. Réduire le risque au bureau ou dans un atelier est la clé de la sécurité. En général, des stratégies de sécurité bien pensées suffisent à protéger les collaborateurs et partenaires, mais regardons les chiffres pour mieux comprendre.

Le nombre élevé d’accidents professionnels démontre clairement qu’il s’agit d’un vrai problème. En Suisse, près de 275 000 accidents du travail ont été signalés sur l'année 2018, en augmentation de 1,8% par rapport à l’année précédente. En tant qu'employeur, il est crucial d’investir dans la santé et la sécurité de vos collaborateurs. Aucun accident professionnel n’est acceptable, mais certains sont plus graves que d’autres. Chaque année en Suisse, près de 1000 employés subissent des blessures si graves qu’ils se retrouvent en incapacité de travail permanente.

 

 

L'équipement individuel de protection

Associez à chaque poste de travail le bon équipement individuel de protection et vous éviterez les accidents. Si votre activité est plutôt spécialisée, vos équipements de protection le seront probablement tout autant : casque, lunettes, protecteurs d'ouïe, gants, chaussures de sécurité et vêtements haute visibilité. Lorsque qu'il y a un risque d’impact, de lacération ou que les personnes sont exposées à des températures extrêmes, un bruit assourdissant ou de fortes lumières, l’équipement individuel de protection doit être complet. Dans tous les cas, une évaluation des risques vous permettra d’identifier les besoins.

 

Ceci s’applique également aux bureaux, malgré leur sécurité apparente. En Suisse, 15 000 accidents se produisent chaque année dans les bureaux. L’accident le plus fréquent - qui représente un tiers des accidents survenant sur le lieu de travail - est la glissade, le dérapage ou la chute. Les escaliers, les seuils surélevés non marqués, les câbles qui traînent et les voies de passage encombrées en sont souvent la cause. Les sols humides, un éclairage insuffisant ou des chaussures inadaptées y contribuent également.

 

 

Se cogner, se couper et heurter des objets

Le deuxième type d’accidents le plus courant est d’être heurté par d’autres personnes, par des objets ou par des moyens auxiliaires de transport.

 

Se piquer, se couper, s’égratigner, s’érafler arrive presque aussi souvent (17%). Prudence donc avec les outils tels que les cutters, machines à découper ou ciseaux, de même que lorsque vous débarrassez des éclats de verre.

 

La quatrième catégorie d’accidents la plus fréquente est liée au fait de heurter, cogner, toucher ou saisir quelque chose (13%). Par exemple si on laisse un tiroir ouvert ou si on ne remarque pas une porte vitrée mal signalée, il suffit d’un moment d'inattention pour qu'un accident survienne.

 

Les accidents graves dus au renversement d’objets tels qu’étagères ou caissons à tiroirs représentent 10% de l’ensemble des accidents survenant dans les bureaux.

 

Même rester assis à son bureau est plus dangereux qu'on ne le pense. Les douleurs musculo-squelettiques sont courantes parmi les employés. Les maux de dos en sont l'exemple le plus fréquent.

 

 

Santé et sécurité au travail : l'employé est partenaire

Collaborez avec vos employés pour la prévention des accidents professionnels, la santé et la sécurité au travail.

 

Vos employés rassemblent à eux tous de nombreuses paires d’yeux. Tirez-en parti en leur permettant de signaler facilement les risques pour pouvoir régler rapidement les éventuels problèmes. Vous pouvez également nommer des responsables de sécurité qui seront en charge de régler les problèmes de sécurité de leur secteur.

 

Il est également conseillé de former les employés à la sécurité : pour soulever et déplacer des charges lourdes par exemple, que ce soit manuellement ou avec l’aide d’outils. Tous les employés sont amenés à le faire à un moment ou un autre, alors veillez à les renseigner sur la marche à suivre.

 

 

Demandez conseil à un consultant en santé et sécurité

Par ailleurs, les dangers sont parfois difficiles à identifier et même l’employeur le plus prudent peut en rater un. Il est donc utile de recourir aux services d’un consultant en santé et sécurité de temps en temps pour un audit. Cela vous permettra d'identifier des problèmes de sécurité que vous auriez autrement manqués. En tant qu'employeur, prendre des précautions apporte une tranquillité d'esprit qui en vaut la peine !

 

Protégez vos employés. Découvrez nos services de prévention pour les PME.

SÉLECTION DE PRODUITS DE GENERALI