Contacts

24h à votre disposition en cas de sinistre

Hypothèques

Financement adéquat: fixe ou variable

Souhaitez-vous enfin réaliser votre rêve, à savoir vivre dans votre propre logement, qu’il s’agisse d’une maison à la campagne ou d’un appartement en ville? Que cela soit avec une sécurité de planification à des taux fixes ou avec un financement à des conditions d’intérêt variables. Une hypothèque permet de réaliser votre rêve.

Generali – votre assurance – octroie aussi des hypothèques

Vous achetez une maison individuelle ou un appartement en PPE comme résidence principale.

 

Vous êtes déjà propriétaire d’un logement et aimeriez changer de mode de financement.

 

Permettez-nous de vous soumettre une offre

Nos modèles d’hypothèques comprennent à l’heure actuelle:

  • les hypothèques à taux fixe d’une durée de 2 à 10 ans;

 

L’hypothèque à taux fixe vous donne la garantie que le taux des intérêts à votre charge demeure inchangé pour toute la durée du contrat. Cela vous permet d’établir plus facilement le budget des dépenses de votre logement. L’hypothèque ne peut pas être résiliée pendant la durée fixe du contrat. En cas de vente, la résiliation anticipée est possible moyennant une pénalité.

  • les hypothèques à taux variable

 

Les taux appliqués aux hypothèques à taux variable sont déterminés en fonction du marché et peuvent subir des modifications à condition qu’ils fassent l’objet d’un préavis de trois mois. L’hypothèque peut être résiliée en tout temps, six mois à l’avance.

Informations utiles concernant les hypothèques

Taux d’intérêt actuels

Les taux d’intérêt ne sont indiqués qu’à titre informatif et peuvent en tout temps subir des modifications sans préavis jusqu’au moment de la conclusion du contrat.

 

Etat: 05.12.2016
Durée Hypothèque en premier rang en % p.a. Hypothèque en second rang en % p.a.
Hypothèques à taux fixe    
2 ans 1.30 1.80
3 ans 1.35 1.85
4 ans 1.40 1.90
5 ans 1.45 1.95
6 ans 1.50 2.00
7 ans 1.50 2.00
8 ans 1.50 2.00
9 ans 1.50 2.00
10 ans 1.45 1.95
     
Hypothèques à taux variable 2.75 3.25
(nouvelles affaires)    

Nous octroyons un financement hypothécaire pour des immeubles d’habitation (appartement, maison ou immeubles à plusieurs logements) jusqu’à maximum 80% de la valeur vénale de l’objet, dont 66% en hypothèque de 1er rang et 14% en hypothèque de 2e rang.

 

Nous ne finançons pas les objets spéciaux tels que logements de vacances, unités de production, restaurants, magasins ainsi que les objets de luxe ou de collection.

La valeur vénale correspond à la valeur actuelle de l’immeuble à financer. Cette valeur sera établie sur la base d’une expertise de l’objet. L’objet doit toujours être entretenu et doit être de bonne qualité.

Les fonds propres destinés au financement de votre logement doivent être versés en liquide. Si vous souhaitez utiliser des fonds de votre 2e pilier pour l’acquisition de votre logement, vous devez alors les retirer. Dans tous les cas, la part de fonds propres en liquide doit s’élever au minimum à 10%.

La charge financière annuelle, constituée des intérêts hypothécaires, de l’amortissement et des frais accessoires, ne doit pas excéder 33% de votre revenu net. Une bonne solvabilité est indispensable pour un financement par Generali.

 

 

 

 

Calcul du taux d’effort

Cet exemple vous permet de voir comment calculer la charge financière.
Valeur vénale de l’immeuble CHF 1'000'000
Hypothèque en 1er rang – au maximum 66% de la valeur vénale CHF 660'000
Hypothèque en 2e rang – au maximum 14% de la valeur vénale CHF 140'000
Fonds propres CHF 200'000
  CHF 1'000'000
4% d’intérêts par an pour la 1re hypothèque CHF 26'400
4,5% d’intérêts par an pour la 2e hypothèque CHF 6'300
Prime annuelle pour la/les police(s) d’amortissement (15 ans) CHF 9'300
Frais accessoires (en général 1% de la valeur vénale) CHF 10'000
Charge financière annuelle CHF 52'000
Charge financière mensuelle CHF 4'335
Revenu mensuel net nécessaire CHF 13'130
   
   
   

 

L’hypothèque en 2e rang doit être amortie sur une durée maximale de 15 ans ou au plus tard jusqu’à l’âge de la retraite. L’amortissement peut s’effectuer de manière directe ou indirecte par le biais d’une police de prévoyance. Cette police d’assurance doit être mise en nantissement.