Contacts

24h à votre disposition en cas de sinistre

Les meilleurs conseils pour protéger cyclistes et piétons

juil. 21, 2020.

Si la carrosserie de notre voiture nous donne un certain sentiment de sécurité lorsque nous roulons à vive allure d’un point A à un point B, les piétons et les cyclistes n’ont pas ce luxe. 

Il nous faut donc veiller à la sécurité de tous et être encore plus prudents en présence d’usagers de la route plus vulnérables que nous. Voici 14 conseils qui vous aideront à protéger les cyclistes et les piétons.

 

 

1. Pensez à votre clignotant

Même si vous croyez que la voie est libre, un piéton ou un cycliste peut facilement se dissimuler dans les angles morts de votre voiture. Si vous prenez l’habitude de toujours mettre votre clignotant lorsque vous tournez, vous oublierez rarement de le faire.

 

 

2. Faites preuve d'une prudence particulière dans les intersections

La majeure partie des collisions entre voitures et cyclistes se produisent aux intersections, parce que les automobilistes ont généralement tendance à se concentrer sur les véhicules plus imposants. N’oubliez pas de prendre le temps de vérifier si des cyclistes se trouvent à proximité, et pensez tout particulièrement aux e-bikes, qui peuvent rouler à 45 km/h.

 

 

3. Vérifiez à gauche et à droite avant de tourner

Même si aucun cycliste n’approche sur la route que vous vous apprêtez à prendre, un vélo s'est peut-être arrêté à côté de vous. N’oubliez pas de vous assurer que la voie est libre, surtout si vous tournez dans sa direction.

 

 

4. Respectez les distances lorsque vous dépassez des cyclistes et des coureurs

Se faire dépasser de trop près par une voiture peut être franchement effrayant lorsque l’on court ou circule à vélo. Pire encore, une chute à ce moment précis pourrait avoir des conséquences fatales. L’association suisse Pro Velo est en train d’élaborer une initiative qui vise à imposer une distance de 1 mètre à 1 mètre 50 entre automobilistes et cyclistes. En attendant, faites preuve de patience et de prudence. Si vous ne pouvez pas dépasser sans respecter une distance suffisante, attendez un moment plus propice.

 

 

5. Vérifiez qu’il n’y a personne avant d’ouvrir votre portière

Une portière qui s’ouvre brusquement est très dangereuse pour un cycliste ou un piéton !

 

 

6. Anticipez et observez les signaux des cyclistes

Ne vous limitez pas aux signaux volontaires, cherchez des indices qui suggèrent que le cycliste va bifurquer sans le signaler, et adaptez votre comportement en conséquence.

 

 

7. Éliminez les sources de distraction pour une sécurité maximale

Les distractions telles que du remue-ménage dans la voiture ou un passager bavard sont particulièrement dangereuses lorsque vous conduisez à proximité de piétons ou cyclistes. Votre smartphone est bien entendu la distraction par excellence, même lorsque vous utilisez un kit mains libres.

 

 

8. Ne klaxonnez qu’en cas d’absolue nécessité

Si les autres automobilistes n’accordent pas forcément une grande importance à un coup de klaxon inopiné, celui-ci peut effrayer les piétons et les cyclistes. À moins que vous souhaitiez avertir les autres usagers d’un danger imminent, abstenez-vous de klaxonner.

 

 

9. Regardez dans vos rétroviseurs et vérifiez vos angles morts

Ces étapes, importantes pour éviter les autres automobilistes, sont vitales lorsqu’il s’agit de repérer les piétons et les cyclistes.

 

 

10. Vérifiez la présence de piétons aux passages piétons

C’est l’endroit où les piétons sont le plus susceptibles de traverser la route sans regarder. Si vous anticipez cette situation, vous freinerez plus rapidement en cas de besoin.

 

 

11. Attention aux voitures garées

Toute voiture parquée peut dissimuler un piéton. La prudence doit donc être de mise. Lorsque vous roulez à proximité, respectez une distance suffisante pour avoir de la marge si un piéton surgit brusquement.

 

 

12. Reculez avec précaution

Les piétons et les cyclistes sont encore plus difficiles à repérer lorsque vous reculez. Regardez bien dans votre rétroviseur arrière, tournez-vous pour vérifier chaque angle et roulez lentement. Vous pourrez ainsi repérer quelqu’un qui se trouverait sous votre ligne de vision (un enfant, par exemple) et lui laisser le temps de s’écarter.

 

 

13. Maintenez un niveau élevé de vigilance sur les routes que vous connaissez

Nous avons tous des routes sur lesquelles nous avons tant roulé qu’elles ne peuvent plus nous surprendre… du moins c’est ce que nous croyons. Mais c’est justement lorsque nous baissons la garde que nous risquons de ne pas voir les piétons ou les cyclistes suffisamment tôt. Ne sous-estimez jamais les routes que vous connaissez bien.

 

 

14. Informez-vous sur les droits des piétons et des cyclistes

Consultez les règles de circulation et les comportements préconisés pour les piétons, les cyclistes et les automobilistes. Puisque vous partagez la route, il vaut mieux être sur la même longueur d’onde.

 

Faites preuve de prudence au volant. Si les voitures se réparent assez facilement, un accident peut avoir de graves conséquences sur le corps et l’esprit. Découvrez ces quelques conseils pratiques pour améliorer la sécurité des cyclistes.

SÉLECTION DE PRODUITS DE GENERALI