Contacts

24h à votre disposition en cas de sinistre

EN CAS D’URGENCE : LA BONNE COUVERTURE POUR VOTRE FAMILLE

mars 31, 2022.

Vous êtes parent et vous souhaitez profiter de ce beau moment. Il est alors d’autant plus important de vous préparer à des situations désagréables. En effet, un accident ou une maladie peuvent entraîner d’importants problèmes financiers. Assurez-vous et protégez votre famille contre ces risques. Dans notre série « En cas d’urgence : la bonne couverture pour votre famille », nous vous expliquons les éléments fondamentaux, étape par étape.

Incapacité de gain en raison de perte de gain : comment couvrir votre famille

Votre vie de famille dépend-elle financièrement principalement d’un seul salaire ? Si c’est le cas, ce revenu devrait être assuré de sorte que vous puissiez aussi financer votre quotidien familial en cas de perte de salaire sur une période prolongée. Si vous travaillez pour un employeur, certains risques sont automatiquement assurés par ce dernier. Les personnes exerçant une activité lucrative indépendante doivent s’occuper elles-mêmes de conclure une couverture d’assurance complète.

 

Et même si la majorité de la population suisse estime que rien n’arrive, les statistiques font apparaître une autre tendance : 247 000 personnes en Suisse ont perçu une rente AI pour cause d’incapacité de gain en 2020. Pour les motifs suivants :

  • 81% pour cause de maladie
  • 7% pour cause d’accident
  • 11% pour cause de malformation de naissance

 

Les accidents et surtout les maladies ne sont donc pas si rares que cela. Mais comment faut-il s’assurer pour de tels cas ? Pour pouvoir répondre à cette question et découvrir quelles assurances sont importantes, nous devons d’abord considérer deux situations de départ différentes : absences suite à un accident ou à une maladie.

 

MAINTIEN DU PAIEMENT DU SALAIRE EN CAS DE MALADIE

Si vous vous retrouvez en arrêt de travail pour une durée indéterminée des suites d’une maladie, votre salaire continue de vous être versé pendant un certain temps. Si vous êtes dans votre première année de service, votre employeur doit continuer à vous verser votre salaire complet pendant trois semaines. Ensuite, le paiement du salaire est maintenu pendant un délai « raisonnable ». Les tribunaux ont précisé dans les échelles de Bâle, de Berne et de Zurich ce que signifie cette formulation (voir « Maintien du paiement du salaire en cas de maladie »). Selon les années de service et l’échelle, cette période s’étend de un à six mois.

 

Si votre employeur a conclu une assurance collective d’indemnités journalières en cas de maladie, vous bénéficiez d’une meilleure couverture. Vous recevez alors normalement 80% de votre salaire pendant environ deux ans. L’assurance d’indemnités journalières en cas de maladie commence les versements en général après un délai d’attente de 30 jours. Pendant ce temps, c’est votre employeur qui vous verse votre salaire.

 

MAINTIEN DU PAIEMENT DU SALAIRE APRÈS UN ACCIDENT

Si vous vous retrouvez en incapacité de travail suite à un accident, l’assurance-accidents paie votre salaire. Vous recevez alors 80% de votre dernier revenu. Le revenu annuel maximal assuré se situe à CHF 148 200.– (état 2022).

 

Bon à savoir : Toutes les personnes employées sont automatiquement assurées en cas d’accidents professionnels. Celles qui travaillent en moyenne plus de huit heures par semaine pour le même employeur sont également assurées en cas d’accidents survenant pendant leur temps libre. Les personnes sans activité lucrative doivent assurer ce type d’accidents auprès de leur caisse maladie. L’employeur continue alors de payer le salaire comme dans le cas d’une maladie.

ASSURANCE D’INDEMNITÉS JOURNALIÈRES PRIVÉE

Que montre votre analyse de prévoyance ? Vous retrouveriez-vous en difficultés financières après quelques mois sans salaire ? Dans ce cas, vous devriez aussi vous assurer de façon privée, par exemple au moyen d’une assurance d’indemnités journalières. Vous devez auparavant répondre à deux questions :

 

QUEL DÉLAI D’ATTENTE EST JUDICIEUX ?

  • L’assurance d’indemnités journalières ne commence à verser ses prestations qu’après un certain délai d’attente. Plus ce délai d’attente est long, plus la prime est basse.
  • Si vous travaillez pour un employeur, choisissez idéalement le même délai d’attente que lui. Selon la loi, il s’élève au moins à trois semaines.
  • Si vous exercez une activité lucrative indépendante, vous aurez tout de suite besoin d’une indemnité journalière si vous vous retrouvez dans l’incapacité de travailler. Les primes sont cependant très élevées. C’est pourquoi de nombreuses personnes indépendantes choisissent une assurance avec un délai d’attente et comblent les lacunes des premières semaines ou premiers mois avec leur argent personnel.

 

ACCIDENT, MALADIE OU LES DEUX ?

  • Les personnes exerçant une activité lucrative indépendante concluent normalement une assurance d’indemnités journalières en cas d’accident et de maladie. Le choix d’une assurance-accidents LAA complémentaire facultative dépendra de chacun et chacune. Cette assurance contient par exemple des rentes de veufs, veuves et orphelins. Si vous n’avez pas de famille, vous payez une partie de la prime pour rien.
  • Les personnes employées bénéficient automatiquement de l’assurance-accidents de leur employeur. Si vous gagnez plus que le salaire maximum assuré de CHF 148 200.– par année, vous pouvez compléter votre couverture au moyen d’une assurance d’indemnités journalières privée.

 

Bon à savoir : Vous n’exercez pas d’activité lucrative et ne subirez donc pas de perte de salaire en cas d’accident ou de maladie ? Chez nous, vous pouvez quand même conclure une assurance d’indemnités journalières.

 

DEMANDEZ CONSEIL

De nombreuses familles ne souhaitent pas effectuer elles-mêmes cette analyse de prévoyance. Nos conseillères et conseillers en assurance vous viennent volontiers en aide. Vous apprendrez comment assurer ces différents risques et ce que cela vous coûtera. Vous pouvez obtenir une assurance de risque individuelle dès CHF 50.– par mois.

 

C’EST POURQUOI UNE ANALYSE DE PRÉVOYANCE PEUT ÊTRE UTILE

Que se passerait-il si un changement profond et soudain survenait dans votre vie de famille ? Une analyse de prévoyance vous apporte les réponses à cette question. Sur la base de votre budget familial, elle vous montre si vous disposez d’une bonne protection financière pour le cas où vous devriez, pour un motif donné, renoncer à une partie de votre revenu familial. Elle se penche en particulier sur les risques suivants : 

  • Perte de gain : votre famille peut-elle survivre d’un point de vue financier si elle doit se passer d’une partie du revenu familial pour une longue période suite à une maladie ou à un accident ?
  • Invalidité : les rentes des assurances sociales suffiront-elles à subvenir à vos besoins ?
  • Décès : votre décès ou celui de votre épouse ou époux mettrait-il votre famille dans de graves difficultés financières ?

En savoir plus

Que se passe-t-il si le membre de la famille qui exerce l’activité principale devient invalide ? Dans la deuxième partie de notre série « En cas d’urgence : la bonne couverture pour votre famille », nous vous expliquons ce qui est le plus important.

 

Les enfants doivent-ils aussi être couverts ? Quelles assurances les parents doivent-ils envisager ? Dans la troisième partie de notre série « En cas d’urgence : la bonne couverture pour votre famille », vous pouvez lire tous les conseils nécessaires.

 

La mort est un sujet souvent éludé. Les familles devraient quand même se prémunir pour ce cas tragique. De quelle manière ? C’est ce que nous révélons dans la quatrième partie de notre série.

AUTRES SOLUTIONS D’ASSURANCE