Contacts

24h à votre disposition en cas de sinistre

en cas d’urgence : la bonne couverture pour votre famille – invalidité

avr. 6, 2022.

La vie est pleine de beaux moments et de surprises. Mais il peut arriver, alors qu’on ne s’y attend pas, qu’un accident ou une maladie entraîne une invalidité. Nous souhaitons que vous puissiez vous concentrer sur l’essentiel et éviter tout souci financier. C’est pourquoi nous expliquons, dans la deuxième partie de la série « En cas d’urgence : la bonne couverture pour votre famille », ce qui vous attend dans le cas d’une invalidité.

INVALIDITÉ : QUAND VOUS NE POUVEZ PLUS TRAVAILLER

Les indemnités journalières sont aussi une aide précieuse si votre incapacité de travail se prolonge. L’assurance d’indemnités journalières verse ses prestations pendant deux ans en règle générale.

 

CAISSE DE PENSIONS OU RENTE ACCIDENT ? LES RENTES DES ASSURANCES SOCIALES

En principe, vous disposez d’une assurance invalidité via vos premier et deuxième piliers. En tant que parent, si vous devenez invalide, vous recevez une rente de l’assurance invalidité (AI) et le cas échéant une somme d’argent de votre assurance-accidents et de la caisse de pension. Toujours sous réserve que vous remplissiez les conditions légales. Les enfants reçoivent une rente d’enfant de la part de l’AI et de la caisse de pension.

  • Une rente AI complète s’élève au minimum à CHF 1195.– et au maximum à CHF 2390.– (état 2022). Selon la gravité de l’invalidité, vous recevez un quart de la rente, une demi-rente, trois quarts de la rente ou une rente complète. S’ajoutent les rentes d’enfant qui s’élèvent à 40% de la rente principale. La rente d’enfant est versée jusqu’au 18e anniversaire de l’enfant ou jusqu’à la fin de sa formation (au maximum jusqu’à son 25e anniversaire).
  • Si votre invalidité est la conséquence d’un accident et que vous disposez d’une assurance-accidents par le biais de votre employeur, celle-ci vous verse une rente. Cette rente varie également en fonction du degré d’invalidité. En cas d’invalidité totale, vous recevez 80% de votre salaire assuré (salaire annuel maximal assuré de CHF 148 200.–, état 2022).
  • Le cas échéant, votre caisse de pension peut aussi verser une rente en cas d’invalidité ainsi que des rentes d’enfant. Vous trouverez le montant de ces rentes dans votre certificat de prévoyance.

 

Bon à savoir : Les rentes de l’AI, de l’assurance-accidents et de la caisse de pension combinées ne peuvent pas dépasser 90% de votre dernier salaire. C’est pourquoi vous ne recevez souvent pas le montant maximal de la part de l’assurance-accidents et de la caisse de pension. Si cela arrive néanmoins, l’assurance-accidents ne paie que ce que l’on appelle une rente complémentaire.

 

ASSURANCE INCAPACITÉ DE GAIN PRIVÉE

Si la rente issue des premier et deuxième piliers ne suffit pas, il existe d’autres possibilités. En cas d’incapacité de gain, vous pouvez couvrir votre famille en plus par votre troisième pilier. Si pendant la durée contractuelle vous vous retrouvez en incapacité de gain pour cause de maladie ou d’accident, vous recevez de la part de l’assurance la rente convenue au préalable (le cas échéant aussi un capital). Si vous n’êtes que partiellement invalide, la rente est réduite proportionnellement.

 

Ce dont vous devriez tenir compte lors de la conclusion d’une assurance incapacité de gain :

  • Calculez la rente dont vous auriez besoin en cas d’invalidité. N’assurez que le montant dont vous auriez vraiment besoin. 
  • Si vous disposez d’une assurance-accidents par le biais de votre employeur, vous n’avez besoin que de la part maladie. C’est meilleur marché.
  • L’assurance-accidents assure un salaire annuel maximum de CHF 148 200.–. Si vous gagnez plus, vous pouvez couvrir la différence au moyen d’une assurance incapacité de gain. 
  • Vous pouvez aussi conclure cette assurance dans le cadre du pilier 3a et déduire la prime de votre revenu. Cela n’est possible que si vous ne cotisez pas encore le montant maximum annuel dans votre pilier 3a.
  • Plus le délai d’attente pour le maintien du paiement du salaire est court, plus la prime est élevée. Si votre employeur a conclu pour vous une assurance d’indemnités journalières en cas de maladie, choisissez un délai d’attente de 24 mois dans votre assurance incapacité de gain. Elle versera ses prestations au bout de deux ans lorsque vous ne toucherez plus d’indemnités journalières.

En savoir plus

Une perte de gain dans la famille peut générer de gros problèmes financiers. Nous vous dévoilons comment couvrir suffisamment vous et votre famille dans la première partie de notre série « En cas d’urgence : la bonne couverture pour votre famille ».

 

Les enfants doivent-ils aussi être couverts ? Quelles assurances les parents doivent-ils envisager ? Dans notre troisième partie, vous pouvez glaner tous les conseils utiles.

 

La mort est un sujet souvent éludé. Les familles devraient quand même se prémunir pour ce cas tragique. Comment ? C’est ce que nous vous dévoilons dans la quatrième partie de notre série « En cas d’urgence : la bonne couverture pour votre famille ».

AUTRES SOLUTIONS D’ASSURANCE