Contacts

24h à votre disposition en cas de sinistre

Un avenir confortable ? Comment planifier sa retraite

juin 15, 2020.

Il est parfois difficile de planifier l'année à venir, alors imaginez quand il s'agit de prévoir les cinq ou dix prochaines années ! Il est néanmoins essentiel de commencer à planifier sa retraite tôt pour s'assurer un avenir confortable. Ainsi, vous pourrez faire face à toute situation peu importe ce que vous réserve la vie.

Alors, renseignez-vous et prévoyez votre avenir dès que possible. Si vous ne savez pas par où commencer, voici une check liste pour vous aider.

 

 

1. Définir des objectifs pour sa retraite

Tenez compte de l’inflation (3 à 5% par année), décidez de l’âge de votre retraite et déterminez le montant mensuel que vous souhaitez recevoir à cet âge. Il doit couvrir les factures et dépenses courantes, ainsi que les frais médicaux et de soins.

 

 

2. Examiner ses comptes de prévoyance, d'épargne et d’investissement (si existants)

Pour bien planifier sa retraite, il faut gérer son argent en tenant compte de l’inflation, des impôts et des éventuels changements de style de vie, sans oublier l'évolution des taux d'intérêt. Déterminez le montant que vos divers investissements vous rapporteront à votre retraite si vous continuez tel quel. Bien entendu, cela ne sera qu'approximatif, donc faites preuve de prudence pour éviter de mauvaises surprises en chemin.

 

 

3. Analyser les écarts

À défaut d'un sens inné pour la prévoyance, il est fort probable que le montant défini à l’étape 2 diffère de votre montant cible de l’étape 1. Ce en particulier si vous n’avez pas encore commencé à épargner. Pas de panique ! C’est la conclusion à laquelle parvient la majorité des personnes qui font ce calcul pour la première fois. Et c’est utile, car maintenant vous pouvez préparer un plan pour combler le fossé. Puisqu’on en parle…

 

 

4. Commencer à épargner si ce n’est pas déjà fait

Si vous travaillez pour le compte d'un employeur, vous disposez déjà d'une prévoyance professionnelle. Dans tous les cas, ouvrir un compte épargne ou un 3e pilier (prévoyance privée) est une première étape nécessaire pour tout plan de retraite.

 

 

5. Déterminer son niveau d'épargne mensuelle

Que vous commenciez tout juste à épargner ou qu'il s'agisse d'augmenter vos cotisations actuelles, le montant que vous mettez de côté chaque mois doit vous permettre d'obtenir à la retraite des revenus correspondant à l'objectif défini à l'étape 1. Déterminez ce montant et, si vous le pouvez, augmentez vos cotisations en conséquence. Effectuer une estimation en ligne de votre rente vieillesse peut être utile.

 

 

6. Rembourser ses dettes

Si vous n’arrivez pas à payer les cotisations nécessaires à l'atteinte des objectifs de votre plan de retraite, vous devrez procéder à des changements. Le plus important est de vous désendetter. Plus vous prenez de temps pour rembourser vos dettes, moins vous pourrez cotiser pour votre prévoyance. Et bien sûr, vous ne voudriez pas avoir encore des dettes à la retraite.

 

 

7. Envisager un changement de style de vie

Si vos objectifs de retraite sont toujours hors d'atteinte, il est peut-être temps de changer de style de vie. Cela vous permettra soit d'épargner davantage soit de réduire vos besoins financiers à la retraite. Envisagez par exemple de mener un style de vie plus modeste ou de continuer à travailler à temps partiel une fois à la retraite.

 

 

8. Demander conseil

Faire appel aux services d'un conseiller professionnel est vivement recommandé pour savoir si l'on est sur la bonne voie et mieux planifier sa retraite. Que ce soit pour obtenir des conseils sur la meilleure façon d’épargner ou un deuxième avis sur vos projets, cela vous permettra d'optimiser votre plan de retraite.

 

 

9. Automatiser le paiement des cotisations

Moins de démarches et plus d’efficacité : vous n’oublierez ainsi pas de faire vos versements. Les cotisations de votre prévoyance professionnelle sont automatiquement déduites de votre salaire par votre employeur. Toutefois, si vous avez un fonds de prévoyance ou 3e pilier privé, pensez à automatiser les paiements sur votre compte bancaire.

 

 

10. Créer un fonds d’urgence retraite

Pour bien planifier sa retraite, il est conseillé de constituer un fonds d’urgence équivalant à trois fois votre salaire. En effet, lorsque vous prenez votre retraite, il y a parfois un délai avant le premier versement des rentes. Disposer d'un petit pécule apporte une sécurité supplémentaire.

 

 

11. Examiner régulièrement ses comptes et revenus

Même si vos cotisations sont à jour, vos revenus peuvent fluctuer : des imprévus peuvent survenir et vos investissements peuvent rapporter moins. Vérifiez donc régulièrement vos comptes et prévisions, et faites des ajustements pour vous assurer d’être sur la bonne voie.

 

Bien qu'elle paraisse lointaine, planifier sa retraite est essentiel. Découvrez nos produits de prévoyance et de placement ici.

SÉLECTION DE PRODUITS DE PRÉVOYANCE DE GENERALI