Contacts

24h à votre disposition en cas de sinistre

Comment puis-je combler mes lacunes de prévoyance au moyen du pilier 3a ?

Le pilier 3a vous permet d’épargner pour votre retraite. Cette forme de prévoyance privée est très appréciée car elle est facultative et génère des économies d’impôts. De plus, avec le pilier 3a, vous pouvez combler vos éventuelles lacunes de prévoyance. Qu’il soit conclu auprès d’une banque ou d’une assurance.

Les principaux faits relatifs au pilier 3a :

  • Vous ne pouvez cotiser qu’un certain montant maximal par année. Celui-ci est adapté tous les deux ans.
  • Vous ne pouvez cotiser dans le pilier 3a que si vous exercez une activité lucrative ou que vous touchez des allocations de chômage.
  • Si vous travaillez au-delà de l’âge de la retraite, vous avez le droit de continuer à cotiser dans le pilier 3a au maximum pendant 5 ans.
  • Vous pouvez demander le versement de votre épargne 3a au plus tôt 5 ans avant l’atteinte de l’âge ordinaire de la retraite AVS (donc dès 59 ans pour les femmes, 60 ans pour les hommes).
  • Vous pouvez retirer l’argent plus tôt dans des cas exceptionnels. Par exemple, si vous émigrez, démarrez une activité professionnelle indépendante ou achetez un bien immobilier à usage personnel.

 

Voici comment vous économisez des impôts grâce au pilier 3a :

  • Vous pouvez déduire de votre revenu imposable le montant que vous versez dans votre pilier 3a.
  • Tous les intérêts que vous obtenez sur le pilier 3a sont exonérés d’impôts.
  • Vous ne payez pas d’impôts sur la fortune sur vos avoirs du pilier 3a.
  • L’argent du pilier 3a ne devient imposable qu’une fois que vous l’avez touché.

En 2019, les montants qu’il est possible de verser dans le pilier 3a sont les suivants :

  • Pour les personnes affiliées à une caisse de pension : CHF 6826.–
  • Pour les personnes exerçant une activité lucrative indépendante, sans affiliation à une caisse de pension : 20% du revenu net, au maximum CHF 34 128.–
  • Pour les personnes travaillant pour un employeur mais gagnant trop peu pour être affiliées à une caisse de pension : 20% du revenu net

 

Ces montants évoluent chaque année. Vous trouverez les chiffres actuels ici : www.avs-ai.ch.

Pilier 3a auprès d’une assurance : avantages et inconvénients

 

Vous pouvez conclure votre prévoyance privée sous la forme d’un pilier 3a auprès d’une assurance ou d’une banque. Le choix de la solution la plus judicieuse dépendra de votre situation personnelle.

 

En incluant une assurance à votre pilier 3a, vous combinez deux éléments importants : vous épargnez pour votre retraite et vous vous assurez contre les risques. Deux possibilités s’offrent à vous en matière d’épargne. Si vous voulez épargner sans risque, choisissez une offre qui vous garantit le montant du versement au terme de votre contrat. Mais, en raison du faible niveau actuel des taux d’intérêt et des garanties, vos avoirs n’évolueront que peu. Si vous souhaitez spéculer sur un potentiel gain, il vaut mieux que vous investissiez dans des fonds de placement sans prestation garantie à l’échéance. Dans les deux cas, le pilier 3a vous aidera à combler les éventuelles lacunes de votre prévoyance vieillesse.

 

Conseil : Ne payez pas en une fois le montant maximal dans votre pilier 3a s’il s’agit d’un produit lié à des fonds de placement. Répartissez-le sur toute l’année. Vous profiterez ainsi de différents cours journaliers et paierez au total moins pour vos titres. On parle d’effet cost average.

 

 

Voici les offres de Generali :

  • Assurance-vie classique : Vous épargnez pour votre retraite et vous vous assurez par la même occasion pour le cas où vous vous retrouvez en incapacité de gain ou venez à décéder. Votre prime annuelle est utilisée dans deux buts : une partie vous protège contre ces risques, l’autre partie est investie dans des fonds de placement. Cette assurance-vie existe avec ou sans prestation garantie à l’échéance.
  • Assurance de risque : Vous vous assurez pour le cas où vous vous retrouvez en incapacité de gain ou venez à décéder. Cette offre constitue la variante la plus avantageuse car il n’y a pas d’épargne. Il s’agit ici principalement d’assurer ces deux risques.
  • Assurance en cas de vie : Ici, l’accent est mis sur l’épargne. Seule la libération du paiement des primes est toujours incluse. La part d’épargne est investie dans des fonds de placement. Cette assurance existe également avec ou sans prestation garantie à l’échéance.
  • Pilier 3a digital : Vous pouvez conclure cette solution en quelques minutes sur Internet. Le Pilier 3a de Generali vous offre de la flexibilité dans vos versements, une contribution à l’épargne et de faibles coûts. Il s’adresse aux personnes qui ont déjà une assurance-vie et souhaitent économiser encore davantage d’impôts ou aux personnes qui démarrent leur processus d’épargne.
  • Complément Libération du paiement des primes : Il est judicieux d’inclure la libération du paiement des primes dans les produits 3a. Si vous vous retrouvez en incapacité de gain suite à une maladie ou à un accident, Generali continue de payer votre prime d’assurance. Ainsi, vous recevrez dans tous les cas le capital garanti au terme du contrat. Les banques ne proposent pas ce type de couverture des risques.

 

Votre argent sera en de bonnes mains avec ces offres. Le capital complet est protégé en tant que fortune liée, la surveillance est à la charge de l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers, la FINMA.

 

Conseil : Pour toutes les offres combinant épargne et assurance, vous payez les mêmes primes pendant toute la durée du contrat. Vous savez donc précisément combien votre prévoyance vieillesse vous coûtera jusqu’au terme du contrat. Car Generali est la seule compagnie en Suisse qui garantit le niveau de prime des rentes pour incapacité de gain (assurance complémentaire) sur toute la durée du contrat.

 

 

Épargner avec une police de fonds : Quel est le niveau de risque ?

Si, dans le cadre de votre prévoyance vieillesse, vous souhaitez recevoir plus que le modeste taux d’intérêt actuel, le mieux pour vous est d’opter pour une police de fonds sans prestation garantie à l’échéance. La prestation à l’échéance est le montant que vous recevez lorsque l’assurance arrive à son terme. Dans le cas d’une police de fonds sans garantie, ce montant dépend de l’évolution de la bourse. Pour que le risque ne soit néanmoins pas trop important, nous vous proposons différents mécanismes de sécurité :

  • Réduction du risque à la fin de la durée contractuelle : 5 ans avant l’échéance de l’assurance, la part d’actions de votre placement est réduite progressivement.
  • Large diversification dans le placement : Nous investissons pour vous dans plus de 5000 titres individuels à l’échelle mondiale.  
  • Maintien des parts de fonds après l’échéance : Cette possibilité est judicieuse si vous avez renoncé au mécanisme de réduction du risque et que le cours de la bourse s’effondre au moment où votre contrat arrive à échéance. Ainsi, vous pouvez maintenir vos parts de fonds dans le cadre d’un dépôt de fonds et les vendre lorsque le moment sera plus favorable.
  • Nos gestionnaires de fonds optimisent continuellement vos placements. Pour un prix raisonnable, vous avez la certitude d’avoir en tout temps investi de la meilleure des façons.

 

Pilier 3a auprès d’une banque : avantages et inconvénients

 

La plupart des banques suisses proposent dans leur assortiment standard la possibilité de conclure une prévoyance vieillesse sous la forme d’un pilier 3a. Vous pouvez choisir librement les versements que vous effectuez et suspendre de temps à autre les versements quand vous manquez d’argent. Si la banque ou ses conditions ne vous satisfont plus, vous pouvez simplement transférer vos avoirs vers un autre prestataire.

 

Vous pouvez obtenir un pilier 3a auprès d’une banque par le biais d’un compte épargne ou d’un compte de fonds. Le compte épargne est une variante sûre qui rapporte cependant peu d’intérêts. Cette variante peut éventuellement ne pas suffire à combler la lacune de prévoyance résultant du 1er et du 2e piliers. Dans le cas d’un compte de fonds, la banque investit votre argent dans des titres. Vous bénéficiez d’ordinaire de rentes plus élevées qu’avec un compte épargne.

 

 

Assurance et banque combinées : le Pilier 3a digital de Generali

Avec notre Pilier 3a digital, vous combinez les avantages de l’assurance et de la banque. Cette solution peut être conclue sur Internet en quelques minutes. Le Pilier 3a de Generali s’adresse aux personnes qui souhaitent démarrer un processus d’épargne en vue de leur prévoyance vieillesse. Vous décidez combien vous voulez payer par année. Vous pouvez ainsi adapter votre Pilier 3a en fonction de votre situation. Vous bénéficiez également de flexibilité au regard du retrait. Tant que vous restez dans le cadre légal, vous pouvez retirer vos avoirs à tout moment.

 

Avantages du Pilier 3a digital :

  • Vous avez toujours le contrôle sur vos versements : vous pouvez voir en tout temps sur notre portail clients combien vous avez déjà versé. Vous pouvez aussi y adapter le montant ou le rythme de vos versements.
  • Si vous vous retrouvez en incapacité de gain des suites d’une maladie ou d’un accident, nous continuons à verser jusqu’à CHF 3000.– dans votre pilier 3a. Si nécessaire jusqu’à la retraite.
  • Nos gestionnaires de portefeuille gèrent votre argent de manière active et optimisent en permanence vos investissements. La réduction du risque est automatiquement incluse. Ce service est avantageux et vous n’avez plus besoin de vous occuper de rien.

 

Conseil : Ouvrez plusieurs comptes 3a. Vous profitez ainsi des différentes conditions et rentes des prestataires. De plus, vous pouvez demander le versement des différents comptes de manière séparée et ainsi recevoir votre argent de manière échelonnée. Si vous n’avez qu’un compte 3a, vous ne pourrez pas obtenir l’argent par tranches. En procédant ainsi, vous bénéficiez, selon les cantons, d’économies fiscales.

 

 

À vous de décider : banque, assurance ou les deux ?

 

Vous connaissez maintenant les avantages et les inconvénients des différentes offres de pilier 3a. Opter pour le produit d’une assurance, d’une banque ou pour une combinaison des deux dépend complètement de vos besoins personnels.

 

Votre âge joue par exemple un rôle dans cette décision : si vous êtes jeune, vous devriez rester flexible. Finalement, vous ne savez pas si vous ferez un jour une pause dans votre vie professionnelle - à l’arrivée d’un enfant ou pour travailler à l’étranger. Vous ne pourrez pas cotiser dans votre pilier 3a pendant cette période. Ou si vous vous mettrez un jour à votre compte et que la couverture des risques de maladie ou de décès deviendra soudainement encore plus importante.

 

Si votre cadre de vie évolue avec le temps, vous devriez pouvoir adapter votre pilier 3a en conséquence. Si vous avez de la peine à faire des économies au quotidien, vous pouvez vous y forcer grâce à un paiement automatique (par le biais d’un LSV, débit direct ou ordre permanent).

 

 

Conseil : Vous ne savez pas quelle solution de prévoyance est optimale pour vous ? Faites-vous conseiller par l’un ou l’une de nos expertes et experts. Elle ou il analysera votre situation dans le cadre d’un entretien personnel et vous présentera des offres adaptées. Pour obtenir un conseil, contactez-nous ici : 0800 881 882.

 

 

Comment économiser un maximum d’impôts grâce au pilier 3a

 

Quand vous recevrez vos avoirs du pilier 3a, vous devrez les déclarer. Ils sont en effet soumis à l’impôt sur les prestations en capital. Le taux d’imposition varie d’un canton à l’autre. Il est cependant en moyenne cinq fois inférieur au taux d’imposition grevant le reste de votre revenu.

 

 

Demandez à recevoir vos avoirs par tranches

Le versement de vos avoirs du pilier 3a est très précisément réglementé. Vous pouvez demander à recevoir l’argent de votre pilier 3a au plus tôt 5 ans avant d’atteindre l’âge ordinaire de la retraite AVS (dès 59 ans pour les femmes, 60 ans pour les hommes). Si vous travaillez au-delà de l’âge de la retraite, vous avez le droit de cotiser dans votre pilier 3a pendant encore au maximum 5 ans et de demander ensuite à recevoir l’argent.

 

Il est judicieux de demander le versement échelonné du montant sur plusieurs années. Vous économisez ainsi des impôts. Lorsque vous planifiez cela, pensez également :

  • aux avoirs issus de la prévoyance vieillesse de votre conjoint ou conjointe
  • à l’argent de la caisse de pension si vous souhaitez le retirer sous forme de capital
  • au montant de votre compte de libre passage

 

Échelonnez également soigneusement ces versements pour ne pas devoir déclarer tout l’argent la même année et de ce fait devoir payer, en raison de l’impôt progressif, beaucoup plus d’impôts.

lacunes de prévoyance

En savoir plus au sujet

Ma prévoyance vieillesse est-elle bonne ?

Ma rente suffira-t-elle plus tard pour que j’en vive ? Est-il possible que j’aie une lacune de prévoyance ?

Quelles autres possibilités d’épargne ai-je ?

De quoi dois-je tenir compte par rapport à l’AVS ? Est-ce que cela vaut la peine que je fasse un rachat auprès de ma caisse de pension ?

J’exerce une activité professionnelle indépendante. Comment puis-je épargner pour ma retraite ?

Premier, deuxième et troisième pilier – de quoi dois-je tenir compte ?

SÉLECTION DE PRODUITS DE PRÉVOYANCE DE GENERALI