Contacts

24h à votre disposition en cas de sinistre

L’ère numérique a transformé les interactions humaines

Si vous avez l’impression que vous avez plus que jamais des difficultés à vous concentrer, vous n’êtes pas seul-e ! Des études montrent que notre capacité d’attention a diminué d’un tiers depuis le début du nouveau millénaire. L’hyperconnectivité change la société, comme en attestent ces chiffres qui montrent que Facebook, Messenger et WhatsApp traitent 60 milliards de messages par jour dans le monde entier, soit trois fois plus que les SMS ! Quelle est donc la conséquence de cette évolution sur l’interaction entre les personnes, ou encore entre les entreprises et les consommateurs ?

 

Alors qu’hier les gens écrivaient des lettres et les consommateurs faisaient du lèche-vitrines, aujourd’hui ils envoient des messages et font défiler des vignettes. Hier encore, ils posaient des questions et faisaient la queue, aujourd’hui ils demandent à Google et utilisent le click-and-collect. De nos jours, les échanges avec les entreprises sont plus rapides et fréquents, et les consommateurs ont plus de pouvoir que jamais.

 

L’accès à l’information et la facilité de communication déplacent le curseur du pouvoir des entreprises pour le placer sur les acheteurs. Tous les consommateurs peuvent à présent s’improviser critiques et les sites d’évaluation montrent qu’ils sont rapides à comparer et à partager leur opinion. Sur simple pression d’un doigt, les consommateurs peuvent lire des pages entières d’évaluations, comparer les prix et contribuer au succès ou à l’échec d’une entreprise en moins de 140 caractères sur Twitter. 

 

Pour les marques, vendre n’est plus suffisant et fidéliser la clientèle exige la création d’un lien émotionnel et personnel. Les mots sont transformés en acronymes et les smileys en emojis. Les interactions s’accélèrent et génèrent un contenu plus percutant et direct qui donne instantanément vie au sujet traité.

 

Un autre exemple de cette évolution est le recours à un contenu visuel plutôt que textuel. Il s’agit bien plus que de simples images : images animées (GIF), mèmes, diffusion en direct et images en trois dimensions font notamment partie des formats intéressants. De nombreuses marques, dont Starbucks et Red Bull, utilisent régulièrement des GIF et des vidéos sur les réseaux sociaux.

 

Les réseaux sociaux font tomber les barrières entre entreprises et consommateurs, et entre amis et inconnus. En Suisse, une étude a révélé que les 12-19 ans passent en moyenne 2 h 30 par jour en ligne. C’est plus de temps que celui passé à manger, à boire, à socialiser ou encore à s’occuper de soi. 

 

Certaines marques misent sur ce canal de communication pour attirer les foules pour le bien commun. Les données des réseaux sociaux offrent aux marques une compréhension plus globale des consommateurs, ce qui permet à celles-ci de personnaliser le contenu pour un engagement optimal des clients. Dove tisse des liens émotionnels avec les acheteurs à travers sa campagne « Real Beauty » qui lutte contre l’insécurité féminine. Clean & Clear a engagé une adolescente transgenre pour susciter la discussion sur l’acceptation de soi.

 

Une consommation plus responsable pousse les marques à devenir activistes. Des recherches montrent en effet que plus de 66% des consommateurs sont prêts à payer plus cher pour des produits éthiques. Des entreprises telles que The Body Shop et Timberland se distinguent par leurs actions sociales, inspirent leurs clients et les fidélisent en réalisant de « bonnes actions ».

 

Avec le choix impressionnant de technologies à notre disposition, une tendance à la « détox numérique » semble voir le jour. Les marques avant-gardistes s’approprient cette tendance en répondant au besoin d’équilibre entre l’espace virtuel et le réel. Par exemple, John Lewis, un grand magasin de luxe type Globus, prévoit d’offrir la possibilité à ses clients de passer une nuit dans un appartement chic pour tester leurs matelas. Bien que le monde virtuel soit un lieu fantastique, les marques prennent conscience qu’aucune infographie ni aucun emoji ne pourra jamais totalement remplacer le réel – par exemple une poignée de main ou la chaleur d’un sourire.

Assurance cyber PRISMA Flex

Sécurité sur Internet: pour vous et vos données précieuses